Il m’a fallu plusieurs jours pour me remettre de mes émotions, des émotions très intenses car replonger dans ces souvenirs a fait resurgir en moi toutes mes angoisses et mes incertitudes. À un moment je me suis dit :  » est ce que ça me fait plus de bien que de mal .  » La réponse est un grande oui .

À chaque publication j’ai pleuré, à chaque fois que j’appuyais sur  » publier  » les mêmes tremblements, tellement difficile de se confier, surtout sur un sujet aussi délicat.Des messages qui m’ont fait chaud au coeur , se livrer font du bien, après avoir gardé mon histoire pour moi j’ai pu enfin me libérer de ce poids si lourd .

Mes larmes ne sont pas que celles de la peine, elles sont aussi celles de l’espoir de ne jamais plus tomber dedans, que cette maladie m’épargne pour le reste de ma vie, qu’elle disparaisse car quand elle vous prend c’est par surprise et pour longtemps voir toujours .Hier j’ai dit a ma mère que j’avais tout écrite, que je m’étais confié à vous, nous avons eu les larmes aux yeux toutes les deux, elle a souffert autant que moi, voir encore plus, si elle n’avait pas été présente je ne m’en serais pas sortie car la force mentale doit être immense et c’est elle qui me l’a offerte par son dévouement et sa douceur …

Parfois notre lumière s’éteint, puis elle est rallumée par un autre être humain, cet être humain sera toujours ma maman pour moi, qu’on me la laisse prés de moi très longtemps .

Quand on ne me connaît pas on voit juste une maman de quatre enfants, personne ne se doute des épreuves que la vie a mises sur mon chemin, personne ne se doute des épreuves que la vie met sur vos chemins, on montre seulement ce que l’on veut bien montrer …

Personne ne peut vous juger car peu connaissent véritablement votre passé, vos faiblesses, vos blessures, vos cicatrices …

On dit qu’en regardant quelqu’un dans les yeux, vraiment dans les yeux on peut entrevoir un peu de son histoire mais qui prend le temps de le faire ? Je tiens à vous remercier d’avoir pris le temps de me lire, de me soutenir, merci d’être présent, ça me conforte sur ma lancée, celle des confidences, toutes mes confidences, sans aucun tabou ni retenue ….

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici