Mon histoire est lourde et la suite n’est pas plus légère, mais c’est mon histoire, j’aurais aimé qu’elle soit différente.

On m’a mise dans une ambulance et à 60 km de Paris environ les sirènes se sont arrêtés, l’espoir d’être hospitalisée près de ma famille s’est envolé.

Nous sommes arrivées devant une porte, à l’entrée « Chambre stérile » …

Je me suis tournée vers le médecin :  » encore des examens . J’ai 25 ans je suis prête à entendre ce que j’ai, dites-le-moi s’il vous plaît ». Elle portait un masque et m’en a tendu un, m’a fait rentrer dans cette chambre, nous nous sommes assises sur le lit et elle m’a dit :  » ce n’est pas une salle d’examen, c’est votre chambre pour environ un mois, vous allez être isolée, nous suspectons une tuberculose, c’est une maladie mortelle, vos poumons sont en train de se faire détruire par une bactérie mais on va tout faire pour vous sauver  » .

Elle m’a enfin expliqué que tous les examens effectués ont permis de déterminer que je n’étais pas fumeuse, que je ne buvais pas d’alcool, que je n’avais pas le VIH, tout à être négatif. Ils avaient besoin de vérifier.J’étais vaccinée c’est pourquoi les radios ont étés refaites 3 fois était pas cohérent, le vaccin ne m’a pas protégée.

Le virus se transmet de façon aérienne, dans le métro, dans un bus, dans la rue… il suffit que quelqu’un tousse près de vous.

Un tiers de la population mondiale porte cette maladie endormie, vous l’avez peut-être, ça fait peur oui très peur mais 10% seulement la développe suite à des défenses immunitaires faibles .

Même si nous n’avions pas la certitude à 100% que c’était ça j’aurais le traitement pour combattre cette saloperie. »Les visites vont être très limitées, vous pouvez à votre tour contaminer et nous sommes tous un danger pour vous, en clair si vous attrapez un rhume vous allez mourir, personne ne doit vous approcher sans masque, vous comprenez .  »

Non je ne comprenais plus rien, j’étais dans un cauchemar, je voulais juste me réveiller. Peu importe mon âge, là tout de suite je voulais ma mère et qu’elle me serre dans ses bras très très fort …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici